médecine

De Viccionari
Salta a la navegació Salta a la cerca


Francès
[modifica]

  • Pronúncia: /med.sin/
    àudio
  • Etimologia: Del llatí medicina.

Nom[modifica]

médecine f. ‎(plural médecines)

  1. medicina
    Cet homme est un étudiant de medecine.—«Aquest home és un estudiant de medicina.»
  2. medecina, medicament
    Pour que l'apothicaire du roi fût heureux, il lui faudrait que le roi eût un estomac et délicat et fort, qu'il eût en même temps besoin de beaucoup de médecines, et qu'en même temps il pût en bien supporter l'effet …[1]—«Perquè l'apotecari del rei fos feliç, calia que el rei tingués un estómac delicat però fort, que fos alhora desitjós de moltes medecines i que en pogués suportar l'efecte...»
  3. (obsolet) metgessa
    -Il faut dire cette femme est poète, est philosophe, est médecin, est auteur, est peintre ; et non poétesse, philosophesse, médecine, autrice, peintresse, etc.[2]—«Cal a dir que aquesta dona és poeta, filòsof, metge, autor, pintor, i no poetessa, filòsofa, metgessa, autora, pintora, etc.»
    -La langue française a subi trois vagues importantes de masculinisation : une aux XIIIe-XIVe siècles, une au XVIIe siècle, et une dernière entre la fin du XIXe siècle et la moitié du suivant. C’est durant les deux dernières vagues que nombre de termes féminins couramment utilisés ont été condamnés (autrice, médecine, professeuse…), pour signaler aux femmes que ces activités étaient réservées aux hommes.[3]—«La llengua francesa s'ha sotmès a tres onades imortants de masculinització: una als segles XIII-XIV, una al segle XVII i una darrera entre finals del segle XIX i la meitat del següent. És durant les dues darreres que el nombre de termes femenins comunament utilitzats han estat condemnats (autora, metgessa, professora...) per indicar a les dones que aquestes activitats estaves reservades als homes.»

Sinònims[modifica]

Notes[modifica]

Actualment es fa servir médecin per tots dos gèneres. Pot anar acompanyat d'un determinant o d’un complement per a precisar el gènere: la médicin, femme-médicin.

Vegeu també[modifica]

  1. Amans-Alexis Monteil, Histoire des Français des divers états, volum II, ed. Raspoer & Cie, 1843, p. 127
  2. Nicolas Andry de Boisregard, Mme le Président: l’Académie persiste, 1689
  3. Pascal Gygax, Pascal Wagner-Egger, «Elevons le débat sur le langage inclusif !», publicat en Le Temps, 17 de juny del 2019